vendredi 22 mars 2013

Sécurité dans les transports : Valérie Pécresse demande un renforcement du nombre d’agents de sécurité et de la vidéosurveillance




Paris, le 19 mars 2013


COMMUNIQUE DE PRESSE



Sécurité dans les transports : Valérie Pécresse demande un renforcement
du nombre d’agents de sécurité et de la vidéosurveillance




Valérie Pécresse, présidente du groupe Mouvement Populaire, condamne avec la plus grande fermeté l’agression particulièrement violente qui a eu lieu samedi soir en gare de Grigny-centre dans une rame du RER D. Elle tient à exprimer toute sa sympathie aux victimes et tout son soutien aux agents de la SNCF.

Cette agression confirme la dégradation de la sécurité dans les transports franciliens et marque le franchissement d’un nouveau cap dans les méthodes pratiquées par les bandes.

Devant la gravité d’une telle attaque organisée, Valérie Pécresse demande au STIF de prendre les mesures nécessaires visant au renforcement immédiat des moyens consacrés à la protection des usagers des transports par davantage d’agents de sécurité et de vidéosurveillance dans les gares et les rames.

Elle demande que la question de la sécurité dans les transports en Ile de France soit à l'ordre du jour du prochain conseil d'administration du STIF pour étudier les nouvelles réponses à apporter en matière de sécurité face à ce nouveau type de menaces.
Elle proposera en particulier que les images de la vidéosurveillance soient exploitées en temps réel et non plus après coup afin  que les forces de sécurité interviennent de façon immédiate.

 Il n’est pas admissible qu’en plus de l’irrégularité chronique des trains et de conditions de transport déplorables, les usagers du RER D soient également contraints de subir le risque d’être agressés, faute d’une action efficace de la Région et de l’Etat pour les protéger.

Enfin, Valérie Pécresse et les élus du groupe Mouvement Populaire considèrent que la recrudescence de l’insécurité constatée dans les transports d’Île-de-France doit inciter le gouvernement à abandonner tous les signaux d'impunité qu'il a envoyés depuis son arrivée et à réinstaurer rapidement les verrous de protection mis en place par le gouvernement Fillon.



 

Conseil régional d’Ile-de-France
Groupe Mouvement Populaire
Contact presse : François Demas
01 53 85 68 67 - 06 43 72 38 51 – fdemas@ump-iledefrance.fr
www.ump-iledefrance.fr
Twitter : @umpidf

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire